L’hébergement des chevaux en groupe est une pratique qui a toujours existé puisque c’est la plus naturelle. Au pré, c’est aussi la plus économique. En effet, cela demande peu de main d’œuvre et profite du cout alimentaire le moins cher puisqu’il est basé sur la consommation d’herbe pâturée. A la belle saison dans les élevages, c’est la carte postale idéale des chevaux dans les vertes prairies. La situation devient plus complexe à partir du moment où les chevaux travaillent et encore plus lorsque l’on est en hiver et que les pâturages sont transformés en bourbier dans lesquels les chevaux se chamaillent lors de la distribution de grain. Alors … plutôt que de les isoler dans des boxes 23h par jour, faisons d’abord le point sur les raisons de l’hébergement en groupe avant de dénombrer les étapes pour laisser les chevaux en groupe de façon pratique et sereine.

Remettre les chevaux en groupe

O surprise ! La palisse n’aurait pas dit mieux. C’est une évidence mais ce n’est pas si simple qu’on pourrait le croire. Ceux qui ont lâché ensemble d’un coup un lot de chevaux qui ne se connaissant pas ont pu vérifier que faire connaissance entre chevaux peut être animé voir un peu violent donc la progressivité est de mise. On recommande toujours de faire faire connaissance aux chevaux de part et d’autre d’une clôture ou d’une grille de box et d’attendre l’apaisement avant de mettre les protagonistes dans le même parc. L’expérience des gens de chevaux est alors importante. En cas d’hésitation sur le fait de mettre les chevaux ensemble ou pas, la procrastination est bonne conseillère, On les mettra ensemble plutôt demain. Afin qu’ils soient au maximum occupé par leur activité normale, on leur mettra à disposition fourrage, abri et eau afin qu’ils s’occupent à autre chose qu’à se battre.

Pour des raisons évidentes de sécurité, on équipera les parcs avec de la clôture fiables et robustes

Séparer les points d’intérêt

C’est le principe de base de l’écurie active comme du paddock paradise. Cela incite les chevaux à se déplacer et d’autre part, cela permet que la fonction de chacun des points d’intérêt soit remplie. L’abri par exemple est destiné au repos. Si on y distribue le fourrage, les chevaux ne vont plus y trouver le calme nécessaire. De plus, les crottins et urines y seront préférentiellement déposés et les chevaux ne s’y coucheront plus. On veillera aussi à rendre le travail pratique en veillant à ce que les zones d’alimentation rapidement accessibles pour faciliter le travail. Pour agencer une écurie active, il est préférable de prendre conseil auprès d’expert bénéficiant d’années de pratique et vous apportant toutes les astuces et conseils pour optimiser l’espace, le bien-être et le confort de travail.

L’expérience montre que 9m2 de surface couverte par cheval (6 pour les poneys) permet, y compris aux chevaux dominés, de profiter d’une zone de repos à l’abri.

Stabiliser le sol

pour préserver les zones les plus piétinées et prévenir l’apparition de la boue. Les zones de distribution du fourrage sont de loin les plus sollicitées. On les stabilisera donc le plus rapidement possible. Les entrées de parcs ainsi que les abords des abris sont également les zones à stabiliser en priorité.

Pour les zones de de parcours, on stabilise souvent partiellement les allées pour limiter le cout du projet, cela fonctionne bien. L’expérience montre que l’emploi de dalles de stabilisation est un impératif sur le long terme. Aucune stabilisation en cailloux ne résiste dans le temps au poinçonnement produit par les pieds des chevaux.

Passer au curage mécanique

Ramasser les crottins est sans aucun doute la tâche la plus ingrate et la plus pénible de l’entretien des chevaux. Il est impératif d’envisager une solution plus rapide et moins pénible. En général, les crottins sont en majorités déposés dans les 10 m autour des râteliers. En stabilisant en dalles lourdes ce périmètre, on peut passer au curage mécanisé à l’aide d’un quad, d’un valet de ferme ou d’un tracteur équipé d’une balayeuse ou d’un rabot. On aménagera avantageusement les abris avec des matelas confort. On évitera ainsi le reflex du box paillé où le cheval va rapidement uriner et faire des crottins.

Curage mécanisé d’une écurie active : mode d’emploi

 

Individualiser l’alimentation en concentrés

Individualiser et automatiser l’alimentation permet de répondre aux besoins alimentaires précis de chaque cheval et de gagner du temps et de la flexibilité de travail. Pour cela, on installe un DAC (Distributeur automatique de concentrés) et chaque cheval est équipé d’un collier avec transpondeur. Il est reconnu au niveau de l’automate et reçoit une ration journalière en une quinzaine de micro repas. Chaque cheval mange dans le calme ce dont il a besoin. On entre alors vraiment dans le concept de l’écurie active en incitant le cheval à se déplacer de nombreuses fois quotidiennement entre le fourrage et le concentré.

Le distributeur automatique de concentrés, poumon de l’écurie active

 

Individualiser l’alimentation en fourrage

Pour gérer l’état corporel des chevaux ayant le plus d’embonpoint en mangeant seulement du fourrage, il devient nécessaire de contrôler l’accès au foin. L’outil est alors le distributeur individuel de fourrage qui permet de contrôler le nombre et le temps d’accès quotidien au fourrage de chaque cheval. On organise souvent l’espace avec des distributeurs individuels de fourrage sur la zone commune et du fourrage en libre-service sur une zone gérée par une porte sélective.

Pourquoi le distributeur individuel de fourrage est essentiel dans une écurie active ?

Gérer l’accès aux pâtures ou au fourrage en libre-service.

Certains chevaux ne peuvent accéder sans risque à l’herbe à volonté surtout en période de pousse. C’est le cas de ceux sensibles à la fourbure ou ayant développé un SME (Syndrome métabolique équin). Il peut aussi être pratique de gérer l’accès aux pâtures pour des raisons pratiques : par exemple garder à proximité des chevaux qui vont être montés ou qui vont recevoir des soins. C’est la fonction de la porte sélective qui permet de gérer l’accès au foin en libre-service et/ou l’accès au fourrage. Elle peut être ponctuellement commandée depuis un smartphone ou programmée selon des horaires. C’est l’outil pratique de gestion du troupeau par excellence.

L’hébergement des chevaux en groupe est une condition importante de leur bien-être et de leur équilibre moral. Si l’écurie active regroupe l’ensemble des solutions techniques pour l’hébergement des chevaux en groupe, on peut tout à fait se contenter d’une installation plus simple pour héberger quelques chevaux et y consacrer un peu plus de temps. De même que l’on peut faire évoluer une structure vers plus d’efficacité au fur et à mesure de son développement. L’important est de garder les yeux ouverts sur les comportements des chevaux que l’on héberge. Ce sont eux qui donnent clairement les réponses sur leur bien-être.

Arnaud Lallemand

Consultant chez Horse Stop
Passionné de la relation homme cheval, il pratique l’équitation depuis l’enfance dans de nombreuses disciplines (CSO, complet, dressage, attelage, voltige cosaque, randonnée, élevage …) et fréquente divers établissements équestres toujours assoiffé de connaissance sur le cheval. Ingénieur des techniques agricoles, son expérience professionnelle conjugue porte à la fois sur les équipements et sols équestres et sur le cheval en tant que tel. 6ans passés au service ingénierie des Haras Nationaux ont développé ses compétences en terme de conception des sols équestres et de développer ses connaissances sur les questions de bien-être des chevaux. Il obtient le DU d’éthologie de l’université de Rennes avec mention. Convaincu que le bien-être du cheval n’a de sens que s’il est porté par une grande fonctionnalité de l’ensemble de la structure. A l’occasion de l’Equimetting infrastructures équestres du Lion d’Angers,il rejoint la société Horse Stop pour importer en France le concept très innovant de l’écurie active. Le partenariat avec HIT et l’approche scientifique du comportement équin font aujourd’hui bénéficier les porteurs de projet d’écurie active d’une compétence unique.
photo-arnaud-ea 7 étapes pour un bon hébergement en groupe

Les derniers articles par Arnaud Lallemand (tout voir)

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

All rights reserved Salient.

Guide Complet
de 64 pages

Tout ce qu’il faut savoir pour créer son Ecurie Active

Découvrir