Skip to main content

La gestion des flux en écurie active

Le concept d’écurie active vise le bien-être des équidés par le respect de leurs comportements naturels mais également la fonctionnalité du travail du gérant de la structure équestre. Une conception des espaces réfléchie est garante d’une meilleure fonctionnalité. En effet dans une écurie moderne, les professionnels n’ont plus de temps à perdre pour déplacer les chevaux vers les paddocks, assurer une surveillance efficace, pour gérer les flux de personnes etc.

Cette fonctionnalité se traduit donc entre autre par une optimisation de la gestion des flux au sein de l’écurie. Elle permet notamment d’assurer la sécurité des cavaliers et des chevaux dans l’écurie.

Voyons dans cet article les principaux flux qui peuvent exister dans une structure équestre et comment il est possible de les optimiser lors de la conception des plans d’une écurie, qui plus est dans le cas d’une écurie active.

Ecuries-actives-chemin-stabilise-vers-herbage-8134-900x563 La gestion des flux en écurie active

1. Les différents flux

 

Avant de comprendre l’importance de la gestion des flux au sein d’une écurie active, il faut d’abord les identifier. Les chevaux sont les premiers flux à considérer dans une structure équestre. Selon la taille de l’écurie, le déplacement des chevaux entre les paddocks et les aires d’évolution peut être très chronophage pour les gérants, les cavaliers ou les moniteurs.

Au niveau des individus, il y aura également les cavaliers et les visiteurs qui seront à prendre en compte dans une structure. En effet, pour garder du calme et de la fonctionnalité dans une écurie active, les aménagements seront réfléchis pour faciliter la circulation des individus se déplaçant sur les différentes zones.

Ecuries-actives-chemin-stabilise-vers-herbage-8134-900x563 La gestion des flux en écurie active
Ecuries-actives-chemin-stabilise-vers-herbage-8134-900x563 La gestion des flux en écurie active

Les flux des différents véhicules circulant autour et au sein des écuries seront aussi optimisés lors de la conception des plans. Dans cette catégorie de flux, vous différenciera les véhicules agricoles, des véhicules légers, des camions de livraison, des véhicules de transport de chevaux etc.

Enfin, le fourrage et le fumier seront des flux majeurs d’entrants et sortants à savoir gérer et optimiser lors de la conception d’une écurie active.

Aménagez votre écurie active

2. Comment effectuer une bonne gestion de ces flux dans l’écurie active?

 

L’optimisation de la gestion des flux est donc essentielle pour les aspects fonctionnel, sécuritaire et économique d’un projet d’écurie active. Toute la réflexion sur ces flux faite en amont de la conception du projet aidera les gérants à gagner du temps, à respecter leur budget et à travailler de manière efficace et sécuritaire au sein de la structure équestre.

Il existe différentes façons d’optimiser les flux mentionnés précédemment dans l’aménagement d’écurie active à chaque structure correspond une gestion adaptée aux objectifs et au contexte.

Tout d’abord, vous pouvez commencer par lister les tâches dans votre écurie pour pouvoir prioriser les tâches fréquentes et chronophages.

Par exemple, dans une écurie active, vous allez ramasser les crottins tous les jours pour l’hiver et toutes les semaines pour la période estivale. Il faudra donc songer à bien optimiser les passages des engins pour effectuer le curage mécanisé efficace et faciliter l’accès aux zones de curage mécanisé au sein de la structure. La proximité de la fumière lors du ramassage de crottins dans ces zones sera également un élément important à prendre en compte.

Ecuries-actives-chemin-stabilise-vers-herbage-8134-900x563 La gestion des flux en écurie active
Ecuries-actives-chemin-stabilise-vers-herbage-8134-900x563 La gestion des flux en écurie active

A contrario, vider la fumière étant une tâche effectuée que quelques fois par an, son accès n’a pas nécessairement besoin d’être optimisé au détriment d’une autre tâche dans la conception d’une écurie active. En effet, les tâches peu fréquentes peuvent supporter une organisation plus lourde.

Pour limiter les tâches fréquentes et chronophages, il est intéressant également de dimensionner les espaces. Pour un centre équestre par exemple, une aire de reprise peut être ajoutée à l’intérieur du paddock pour faciliter les moments où les poneys doivent être récupérés pour les cours. Cette conception fait gagner du temps aux moniteurs ou aux cavaliers et les poneys sont entre eux en conservant un accès à la nourriture et à l’eau.

La gestion de ces différents flux au sein d’une écurie active requière une étude approfondie en amont de la réalisation du projet. En effet, selon la taille de la structure, son activité, le budget du propriétaire ou encore les contraintes déjà existantes du lieu, les moyens d’optimiser ces flux diffèrent mais sont adaptables.

Ecuries-actives-chemin-stabilise-vers-herbage-8134-900x563 La gestion des flux en écurie active

Laissez un commentaire

All rights reserved Salient.

Guide Complet
de 64 pages

Tout ce qu’il faut savoir pour créer son Ecurie Active

Découvrir