L’écurie Lo Vardiafs est une pension équestre située à Saint Martin Bellevue en Haute Savoie. Pauline Leroy y accueillait jusqu’ici des chevaux hébergés en box paddock l’hiver et en troupeau au pré à la belle saison. Elle a choisi l’écurie active pour développer son activité.

Comment est née l’idée de votre Ecurie Active ?

J’ai découvert l’Ecurie Active sur le catalogue Horse Stop 2015. J’ai été tout de suite interpelée par les solutions techniques que cela apportait pour la gestion en groupe des chevaux ayant des besoins différents.

Les propriétaires ont des attentes différentes
auxquelles l’écurie active permet de répondre.

Chaque cheval y reçoit une alimentation régulée toute en préservant la vie en groupe. J’hébergeais déjà 9 chevaux et en hiver, avec le climat montagnard, j’étais obligée de les mettre au box. Les pâtures ne supportent pas le piétinement et nous avons un besoin en herbe impératif pour le troupeau bovin de l’exploitation. Les chevaux montrent clairement qu’ils n’apprécient pas ce passage au box. On constate l’apparition de stéréotypies et ils ne sont pas enthousiastes pour retourner au box. Les voir insuffisamment sortir et qui plus est dans des paddocks boueux ne me convenait pas. Alors avec mon mari, lors d’un trajet de retour de vacances, nous avons décidé de nous lancer avec une écurie active.

Ecurie-Active-Lo-Vardiafs-2 construire le bien–être du cheval et du cavalierQuels ont été les points importants pour vous ?

La préservation des surfaces de pâturage et la possibilité d’agrandir le cheptel sur la surface disponible ont été des points cruciaux. Parallèlement, la possibilité d’accueillir des chevaux atteints de pathologies comme l’emphysème avec une alimentation adaptée et une activité douce a également compté. Ethologiquement parant, répondre aussi bien aux besoins des chevaux, c’est vraiment royal !

Quelles ont été les étapes du projet ?

Ecurie-Active-Lo-Vardiafs-2 construire le bien–être du cheval et du cavalierLorsque nous nous sommes décidés, l’expert Equin + s’est rapidement déplacé pour établir les premiers plans et le budget d’investissement du projet. Ensuite s’est déroulée une assez longue période de réflexion où nous avons muri chaque point du projet : le bâtiment, le dimensionnement de la carrière etc. A postériori, cette période de maturation a été bénéfique. Nous avons pu déposer le permis de construire du bâtiment et réunir le financement du projet. Nous avons à nouveau échangé avec Equin + à propos de certains points d’agencement et suite à ces quelques modifications sur le plan, l’agencement du projet m’a définitivement séduit. En définitive, tout s’est bien déroulé. La construction de notre maison, la collaboration avec Equin + et le projet de l’écurie active. Les délais administratifs ont été de 2 mois pour l’accord bancaire et de 6 mois pour le permis de construire.

Ecurie-Active-Lo-Vardiafs-2 construire le bien–être du cheval et du cavalierComment s’est fait le choix des automates de l’écurie active ?

Comme j’héberge certains chevaux atteints d’emphysème qui ne peuvent pas accéder au foin traditionnel, il me fallait des distributeurs individuels de fourrage. Je souhaitais aussi proposer du fourrage à volonté aux autres chevaux alors nous avons installé une première porte sélective. Le DAC est également couplé à une seconde porte sélective qui régulera l’accès à certaines pâtures. Le système va être extrêmement flexible.

Quel type de clientèle souhaitez-vous accueillir ?
Quelles seront les spécificités de votre écurie ?

Ma clientèle actuelle est déjà très marquée par une recherche d’équitation respectueuse de la nature du cheval. Beaucoup de cavaliers montent sans mors et les chevaux sont pieds nus. Ce qui n’empêche en rien d’avoir des objectifs en compétition. Le dénominateur commun à l’écurie, c’est un état d’esprit ouvert tourné vers la recherche du bien-être aussi bien pour le cheval que pour le cavalier. Nous accueillerons dans la salle de séminaire située au-dessus du dortoir des interventions à propos du bien-être du cheval et des séminaires de développement personnel.

L’écurie compte actuellement 9 pensionnaires et 5 chevaux personnels. J’ai 11 réservations de pensions pour l’écurie active qui accueillera 20 chevaux. Certains propriétaires souhaitant continuer avec leur mode d’hébergement actuel.

Les travaux sont actuellement en cours et ils se termineront à l’automne. Les chevaux vont donc passer cette année leur premier hiver dans l’écurie active.

> Suivez l’avancement du projet sur la page Facebook de l’Ecurie Lo Vardiafs

Arnaud Lallemand

Consultant chez Horse Stop
Passionné de la relation homme cheval, il pratique l’équitation depuis l’enfance dans de nombreuses disciplines (CSO, complet, dressage, attelage, voltige cosaque, randonnée, élevage …) et fréquente divers établissements équestres toujours assoiffé de connaissance sur le cheval. Ingénieur des techniques agricoles, son expérience professionnelle conjugue porte à la fois sur les équipements et sols équestres et sur le cheval en tant que tel. 6ans passés au service ingénierie des Haras Nationaux ont développé ses compétences en terme de conception des sols équestres et de développer ses connaissances sur les questions de bien-être des chevaux. Il obtient le DU d’éthologie de l’université de Rennes avec mention. Convaincu que le bien-être du cheval n’a de sens que s’il est porté par une grande fonctionnalité de l’ensemble de la structure. A l’occasion de l’Equimetting infrastructures équestres du Lion d’Angers,il rejoint la société Horse Stop pour importer en France le concept très innovant de l’écurie active. Le partenariat avec HIT et l’approche scientifique du comportement équin font aujourd’hui bénéficier les porteurs de projet d’écurie active d’une compétence unique.
Ecurie-Active-Lo-Vardiafs-2 construire le bien–être du cheval et du cavalier

Les derniers articles par Arnaud Lallemand (tout voir)

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

All rights reserved Salient.

Guide Complet
de 64 pages

Tout ce qu’il faut savoir pour créer son Ecurie Active

Découvrir