Réduire le stress du Sevrage et débourrage grâce à l’écurie active

Par 25 octobre 2017 mai 2nd, 2019 Articles, Comportement

LE SEVRAGE : DIMINUTION CONSIDÉRABLE DU STRESS

Afin de diminuer le stress du poulain et de la jument au sevrage, l’écurie active permet d’effectuer un sevrage progressif. Cette méthode se déroule sur une période de 1 mois avec des temps de séparations progressifs, le premier jour de 15 minutes, la veille du sevrage définitif du matin au soir. Les juments et les poulains vivent ensemble dans un premier espace et progressivement les juments sont placées dans un second espace  en augmentant le temps jour après jour. Une étude scientifique a démontré que le sevrage progressif diminuait considérablement le stress : moins de hennissement, moins de déplacement le jour du sevrage et agissait  sur la mise en place de son comportement: moins peureux de l’homme, moins grégaire, moins actif, plus curieux.

 

ÉDUCATION DU POULAIN

Les poulains restent ainsi entre eux dans un environnement qu’ils connaissent. Il est possible d’intégrer un cheval adulte. Au bout de quelques temps, des interactions entre les poulains vont se produire. La hiérarchie de dominance va se mettre en place. L’espace non confiné de l’écurie active va permettre au subordonné de pouvoir éviter les interactions agonistiques. Après une période d’habituation sans leur mère, l’éducation de basse peut commencer. En particulier la relation à l’homme qui doit être positive, c’est primordiale afin d’installer la confiance et poursuivre sur le chemin de l’apprentissage.

 

LE DÉBOURRAGE : 5 INTÉRÊTS DE L’ÉCURIE ACTIVE

Les chevaux en période de débourrage ne subissent pas le stress de la séparation du groupe, ils conservent leur habitat et ils sont retirés du lot progressivement afin qu’ils s’habituent à la séparation pendant la séance de travail et ensuite ils retrouvent leur vie habituelle.

Les chevaux, au sein de l’écurie active, ayant exprimé leur comportement naturel de locomotion, n’auront pas à exprimer leur trop plein d’énergie (l’effet rebond) lorsqu’ils se rendent sur le lieu d’exercice. Les chevaux sont plus calmes et plus vite disponibles.

Le cavalier en cas d’impossibilité de pouvoir sortir  le cheval pourra être rassuré, le  cheval va continuer de vivre sa vie. Lors de la prochaine séance de travail, et il n’aura pas à gérer le surplus d’énergie et évitera le risque de blessure sur le cheval ou lui-même. Le jeune cheval reste disponible.

Les  chevaux logés en écurie active sont dans un espace actif, ils continuent à voir ce qui se passe,  à observer, à écouter, à sentir, à se déplacer. Ils interagissent avec l’environnement. Des études scientifiques ont démontré que les stéréotypies se développent à la suite d’une source majeure de stress, ce mode de logement contribue à éviter leur apparition en laissant les chevaux continuer à vivre dans leur milieu malgré  la mise au travail.

Souvent, lors que nous voulons travailler un cheval, nous devons tenir compte de son temps d’alimentation, dans le cas de l’écurie active, ce n’est pas nécessaire, le cheval gère lui-même son alimentation, il a donc toujours l’estomac plein. Il est  disponible et ne manifeste pas de l’excitation  en entendant le bruit de la brouette d’aliments !

 

Bruno PEDRO

Je propose mon expertise sur le comportement du cheval pour améliorer la relation homme cheval,travailler en sécurité, améliorer les connaissances, la communication et le bien-être du cheval.
Mon approche est construite sur les connaissances en éthologie scientifique, la communication avec bienveillance, la connaissance de soi et ainsi nous aider à développer la connexion ou reconnexion avec le cheval.
logo-pedro Réduire le stress du Sevrage et débourrage grâce à l’écurie active

Les derniers articles par Bruno PEDRO (tout voir)

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

All rights reserved Salient.

Guide Complet
de 64 pages

Tout ce qu’il faut savoir pour créer son Ecurie Active

Découvrir